Médias sociaux : parfois, il vaut mieux en faire moins

Nous connaissons tous l’importance qu’ont les médias sociaux pour les entreprises, depuis le début du 21esiècle. Si elles veulent attirer et retenir des clients, elles doivent être là où ils se trouvent. De nouvelles plateformes sont lancées à presque toutes les semaines ; il peut donc être difficile de suivre le rythme, particulièrement pour les petites compagnies qui n’ont pas les moyens d’être présentes autant qu’elles le voudraient.

La bonne nouvelle

Vous n’avez pas à être partout pour avoir une stratégie de médias sociaux qui fonctionne ; vous avez simplement besoin de quelques plateformes clés, où vous serez susceptible de rejoindre votre clientèle cible. Les réseaux tels que Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest et Instagram n’attirent pas les mêmes types d’utilisateur et, conséquemment, ne doivent pas être exploités de la même manière. Il est primordial de connaître votre clientèle cible et les plateformes qu’elle utilise, afin d’éviter les pertes de temps et la frustration, mais surtout d’atteindre vos objectifs. Dans cette perspective, il vaut parfois mieux en faire moins.

Des utilisations diverses des médias sociaux

Les internautes emploient différentes plateformes pour différentes raisons. Par exemple, Facebook a une vocation distincte de celles de LinkedIn et Pinterest.

Facebook est de loin le réseau social le plus populaire. Comptant plus de 1,3 milliards d’utilisateurs, il fait partie de la routine quotidienne de bien des gens. Les utilisateurs ne vont pas seulement sur Facebook pour interagir avec des membres de leur famille ou des amis : selon Neil Patel, l’utilisateur moyen est connecté à 80 pages, groupes ou événements, ce qui veut dire qu’il a des interactions significatives avec les compagnies. Facebook sert aussi d’outil de recherche pour beaucoup de nouveaux clients. Ils iront lire les évaluations de vos produits sur votre page, alors assurez-vous de répondre aux gens qui laissent des commentaires tant positifs que négatifs ; cela montrera que vous avez à coeur l’opinion de vos clients.

Ceci étant dit, Twitter est véritablement la plateforme où les utilisateurs vont interagir avec des gens et des organisations partageant les mêmes intérêts. L’utilisateur moyen a 208 abonnés et passe plus de 2 heures par jour sur le réseau. Twitter, c’est là où vous établissez la fidélité à votre marque et entrez en contact avec vos clients actuels (plutôt que d’en acquérir de nouveaux). Bien qu’il ne soit pas impossible d’y obtenir des prospects, la plupart des utilisateurs vont suivre des marques qu’ils connaissent déjà. Selon George Simos, Twitter est particulièrement un bon réseau si vous vendez vos produits internationalement, puisque la majorité des détenteurs de compte sont localisés en dehors des États-Unies (attention, cela ne veut pas dire que la plateforme n’y est pas populaire). Aussi, les utilisateurs de Twitter gagnent en moyenne plus d’argent que ceux de Facebook.

Vous vous concentrez sur le B2B ? Alors LinkedIn est la meilleure plateforme pour vous. Puisque ses utilisateurs sont des professionnels, les interactions sont liées au travail et à la croissance des réseaux d’affaires. Et parmi les utilisateurs figurent des décideurs et autres professionnels d’influence …

Même si Pinterest engendre le plus haut revenu par clic, cela ne veut pas dire que ce réseau est approprié pour vos affaires. Pinterest est très, très visuel ; à moins que vous ne vendiez des vêtements, de la nourriture, des oeuvres d’art, des propriétés, des voyages ou des accessoires de décoration, cette plateforme ne vous permettra pas d’atteindre vos objectifs. Instagram est aussi très visuel, mais contrairement à Facebook, vos messages ne seront pas partagés parmi les utilisateurs. Ce qui signifie que cette plateforme est idéale pour le marketing personnalisé. La plupart des annonceurs tentent d’y vendre un style de vie, promouvant le bonheur à travers la consommation de leurs produits. Il est fréquent de voir les industries bancaire, automobile, alimentaire et vestimentaire sur Instagram.

Bien que les médias sociaux soient considérés comme un moyen de rejoindre les plus jeunes générations, les baby boomersy sont de plus en plus présents. Selon Christie Barakat, parmi les internautes séniors, 1 sur 3 utilise les médias sociaux. Ceci est très important puisque les baby boomerssont encore la génération qui détient le plus grand pouvoir d’achat. La majorité des utilisateurs de Facebook ont moins de 30 ans, mais la population « vieillit », considérant que 49 % des internautes séniors possèdent un compte Facebook. De plus, 1 utilisateur de Twitter sur 5 a plus de 50 ans. Par contre, LinkedIn a une population plus précise : professionnels détenant une formation universitaire, gagnant plus de 75 000 $, âgés entre 30 et 64 ans. Bien que la génération Y soit dominante sur les médias sociaux, cette situation tend à changer, alors que ces plateformes sont de plus en plus intégrées au mode de vie des plus vieilles générations.

Les médias sociaux sont devenus un impératif pour les compagnies qui veulent avoir du succès, mais comprendre quelles sont les stratégies à utiliser sur chaque plateforme afin d’atteindre votre public cible est tout aussi primordial pour la croissance de vos affaires.

Partagez
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Plus récents billets