L’art de la communication avec la génération Y : comment mieux engager la conversation avec cette génération numérique

Croyez le gars qui a rencontré sa fiancée en lui lançant une note dans une salle bondée, les communications efficaces sont, de nos jours, la clé du succès.

Sachant que des communications efficaces avec vos clients peuvent déterminer le succès (ou l’échec) d’une entreprise, pourquoi celles-ci éprouvent-elles donc des problèmes à communiquer avec la génération Y ? Lorsqu’il est question d’atteindre cette nouvelle génération de travailleurs, qui compose environ un tiers de tous les employés américains, certaines entreprises, grandes et petites, éprouvent toujours des difficultés.

Vous ne me croyez pas ? Lisez l’histoire de cet enfant du millénaire dont la compagnie d’assurance a baissé les bras dans ses communications avec lui, et examinez de quelle façon ce manque de communication a mené la-dite compagnie à perdre un client.

Cette histoire est celle d’un enfant du millénaire qui a grandi dans une région rurale du Massachusetts et qui s’est récemment fiancée à une fille qu’il avait rencontrée en lui lançant une note. Afin de protéger l’identité de toutes les personnes concernées, nous appellerons simplement le personnage de l’histoire « Dave ». En tant que membre de la génération Y, il est difficile pour Dave de garder une trace de ce qui n’est pas électronique. Généralement, il jette un coup d’œil au courrier, lequel finit peu de temps après dans la corbeille. Lorsque Dave, qui connaît ses tendances, a souscrit son assurance automobile, il s’est assuré de s’inscrire pour recevoir tous les documents par voie électronique.

Maintenant, quelques mois plus tard, l’habitude de Dave de jeter son courrier dans la corbeille bat encore son plein. Normalement, il n’y aurait pas de problème. Cependant, sa compagnie d’assurance l’avait informé par courrier que sa police avait fait l’objet d’un changement et qu’il devait débourser un petit montant supplémentaire par mois, sinon sa police serait annulée. Les mois ont passé et Dave se promenait joyeusement dans sa nouvelle voiture sans aucune assurance, ce qui est loin d’être idéal. Quel a été le résultat ? Dave a change de compagnie d’assurance pour une autre, totalement différente, qui a reconnu et comblé ses besoins en matière de communication.

Bien entendu, Dave a une part de responsabilité et il ne fait aucun doute que cela a été pour lui une bonne leçon. Cependant, la question demeure : pourquoi cette société n’a-t-elle pas communiqué avec lui plus efficacement, c’est-à-dire selon sa préférence ?

Le fait est que des histoires comme celle-ci se produisent sans arrêt, dans toutes les industries, partout dans le monde, et garder une longueur d’avance en matière de communication efficace avec la génération Y permettra à votre entreprise de se démarquer de ses compétiteurs, que vous en soyez conscient ou non.

Sur le plan des affaires, il est essentiel de se rappeler qu’en tant que membres de la génération Y, nous ne sommes pas bons, nous ne sommes pas mauvais, nous sommes simplement … différents. Parfois, nous recevrons avec succès une note au milieu d’une salle bondée. À d’autres occasions, la communication électronique sera la meilleure façon de rester en contact avec nous, qui avons toujours notre téléphone à la main. Il est indispensable de décoder la mentalité de votre client Y et il suffit parfois de simplement lui poser  la question.

Pour rester à l’affût des meilleures pratiques en matière de communications clients, suivez Xpertdoc et David Hanson sur Twitter : @xpertdoc , @dhansonxpertdoc